octobre 21, 2020

Top pub
Top pub

Comores ouvertes?

Air_Tanzania_B737_at_Hahaya_Airport

Un conseil interministériel sous le patronat du Chef de l’Etat, Azali Assoumani, s’est tenu mardi afin d’étudier la question de la réouverture des frontières.
Il a ainsi été décidé selon le porte-parole du gouvernement, Houmed Msaidie, d’autoriser la desserte de l’aéroport de Hahaya à partir du 7 septembre 2020 sous réserve des NOTAM ( Notice To Airmen).
Les NOTAM, de l’anglais notice to airmen, « messages aux navigants aériens », sont des messages publiés par les agences gouvernementales de contrôle de la navigation aérienne (le SIA en France) dans le but d’informer les pilotes d’évolutions sur les infrastructures.
Ainsi, les charters prendront fin et les vols reprendront progressivement avec les partenaires habituels.
Toutefois, des conditions seront exigées afin d’assurer l’entrée et la sortie du territoire des passagers comme le test COVID. Lesquelles ? Elles restent à définir mais le dépiste 72 heures avant tout vol en direction des Comores serait exigé.

Articles associés