Top pub
Top pub
Top pub

Comores : Facebook supprime 50 fausses pages qui soutenaient Azali

La plateforme a supprimé 33 comptes Facebook, 5 comptes Instagram et 12 pages qui critiquaient l’opposition locale comorienne.

Décidé à lutter contre les tentatives d’influence, Facebook révèle depuis quelques mois des comportements inauthentiques coordonnés sur sa plateforme. Révélateurs de tentatives d’interférences extérieures aux pays, les rapports du réseau social révèlent également des tentatives d’influences intérieures.

En effet, dans son rapport sur les comportements inauthentiques coordonnés de mars, Facebook a annoncé avoir supprimé des réseaux de fausses pages en Egypte, au Bénin et aux Comores, pour l’Afrique, mais aussi en Albanie, en Iran, en Argentine, en Espagne, en Israël, en Géorgie et au Mexique.

Ainsi, sur l’archipel, Facebook a supprimé 33 comptes de sa plateforme, 5 comptes Instagram et 12 pages. Ce réseau critiquait essentiellement l’opposition locale à Azali Assoumani.

Articles associés