octobre 15, 2019

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Communiqué du collectif et de l’intersyndicale : « Rien ne peut aujourd’hui garantir que nos 101 mesures aboutiront »

19h17 :

Capture d’écran 2018-03-31 à 19.19.37

Le collectif et l’intersyndicale ont échangé avec le Délégué du gouvernement et son équipe de 6 techniciens pendant près de 3 heures de temps ce samedi.

Il s’agissait d’une première prise de contact permettant de fixer les objets de ces rencontres ainsi que la méthodologie envisagée. Les travaux seront engagés sur la base de notre plateforme revendicative pour aboutir à un document unique pour l’avenir de Mayotte. Ce document de cadrage devra être finalisé pour la mi-avril et validé par le Président de la République à la fin du mois.

Sur notre insistance sur l’urgence de la thématique « insécurité et immigration », les premières négociations seront engagées dès demain dimanche 1er avril après-midi. D’autres rencontres thématiques avec les autres techniciens sont en cours de programmation.

Par ailleurs, le Délégué a assuré qu’il n’y a pas de remise en question du statut du département de Mayotte par l’Etat. Cependant, il a précisé que si les élus le réclament, l’Etat peut étudier le sujet.

De même, concernant la lutte contre l’immigration clandestine, l’actualité et la position des Comores n’est pas de nature à permettre une efficacité des actions.

Même si le collectif et l’intersyndicale reconnaissent la volonté du Délégué de dialoguer, rien ne peut aujourd’hui garantir que nos 101 mesures aboutiront.

Par conséquent, la population doit rester vigilante concernant la question du statut, de la sécurisation et du développement de Mayotte.

Le Collectif et l’Intersyndicale prendront le temps de la concertation de la base pour convenir de la suite à donner aux actions.

Le Collectif des Citoyens et L’intersyndicale

Articles associés