octobre 22, 2018

Top pub
Top pub
Top pub

Communiqué de l’intersyndicale de la SMART en réponse à MCG

07h14 :

Capture d’écran 2018-07-30 à 07.16.37

COMMUNIQUE DE PRESSE – PORT DE LONGONI LE 29 JUILLET 2018 INTERSYNDYCALE UI-CFDT, CGT-Ma, et FO DE LA SMART :

Ça suffit !
Le port est bloqué et l’on dit que c’est notre faute. Quelle HONTE !

Non seulement nous n’avons rien fait mais tous les acteurs savent que le blocage naît du refus des sociétés MANUPORT et MCG de se conformer aux décisions prises par le conseil Départemental de Mayotte.

En effet, la société MANUPORT s’est vu retirer son agrément de manutentionnaire et en représailles MCG gestionnaire du port tente de se substituer à sa filiale et de passer en force contre l’avis de son autorité de tutelle.

MCG ne saurait se dire entreprise de manutention portuaire.

Ce positionnement contrevient à toutes les règles de droit et met en évidence une nouvelle fois la volonté affichée du gestionnaire du port de régenter toute l’activité portuaire et de tuer le seul manutentionnaire agréé sur le port jusqu’à s’inventer un statut de manutentionnaire qu’elle n’a pas.

Cela est d’autant plus inadmissible que la SMART est une entreprise de manutention depuis plus de trente ans et qu’elle est seule, à travers nous, à disposer d’un personnel expérimenté et qualifié, conjuguant respect des règles de sécurité et qualité du service.

Nous sommes 138 salariés pris en otage par ce conflit; nous craignons pour nos familles, notre avenir et celui de nos enfants.
Depuis 2015, nous salariés de la smart traversons des moments difficiles par la position du délégataire qui son seul but est de tuer notre entreprise.

Nous invitons la population mahoraise à partager notre combat pour qu’enfin le Port puisse trouver une paix sociale et économique dans le respect des règles d’un état de droit.

Articles associés