Top pub

Collectif des Citoyens de Mayotte : la gouvernance n’est pas au clair

18h42 :

collectif des citoyens de mayotte
Communiqué :

Le Collectif des Citoyens de Mayotte estime urgent de reprendre le travail face aux graves enjeux auxquels Mayotte doit faire face : arrivée massive et continue de l’immigration clandestine des comoriens, africains et maintenant asiatiques ; succession de visites
ministérielles creuses, négociations avec les Comores dans l’ombre, dégradation quotidienne du seul service de transport aérien des Mahorais, victimes du monopole d’air Austral ; délabrement de tous les services publiques dans notre île.
Nous apprenons dans la presse et par voix de communiqué la naissance d’un nouveau réseau à l’organigramme inconnu, dont Mahmoud Azihari se fait le porte-parole: les délibérations n’ont pas été validées par le Conseil d’administration ni votées ni ne correspondent aux statuts de notre association. Les décisions annoncées n’engagent que les auteurs de ce message anonyme : cela marque de fait la fin de 6 semaines de discussions et tentatives de réconciliation entamées au lendemain du désastre du Congrès du 25 Avril. Le Collectif des Citoyens de Mayotte créé et reconnu constate à regret qu’aucun accord n’a pu être trouvé : les délais, méthodes et principes promis n’ont jamais été respectés et nous déplorons l’absence manifeste de bonne volonté de certains. Les divergences sont trop profondes: les positions et stratégies des uns et des autres ne sont pas conciliables. Nos efforts sont restés vains, la paralysie provoquée par certains a été particulièrement et volontairement contre-productive alors que notre île s’enfonce.
Le Collectif des Citoyens de Mayotte créé officiellement en janvier 2019 avec un statut légal déposé à la Préfecture reste une association sans étiquette politique, attachée à défendre l’intérêt général et l’avenir de notre île. En tant que président d’honneur, le Sénateur Marcel Henry a renouvelé toute sa confiance au dit Collectif des Citoyens de Mayotte dirigé par Estelle Youssouffa Bouchirou. Toutes les bonnes volontés associatives et personnelles sont les bienvenues pour mener à bien les actions de terrain et monter les dossiers nécessaires à la lutte. Nous estimons indispensable de travailler les dossiers de fond en toute transparence
et d’y associer chacun. Nous appelons donc tous les Sorodas et associations à se mobiliser et à adhérer massivement au Collectif des Citoyens de Mayotte.
Plus que jamais, seul le Kogno Moja sauvera Mayotte ! Notre jeune département tant malmené a besoin d’un engagement sincère et désintéressé. Il nous semble indispensable et primordial d’oeuvrer immédiatement avec toutes les bonnes volontés, avec rigueur, dans un esprit constructif et collaboratif et en toute transparence, avec au coeur les seuls intérêts de notre île.

Articles associés