Top pub
Top pub
Top pub

Ca coince toujours entre Madagascar et la France

1600_99_vignette_TROMELIN-Benoit-Gysembergh-TAAF-2-

Ni la France, ni Madagascar n’ont encore changé leur position par rapport aux Iles Eparses. La première réunion de la commission mixte, franco-malgache, sur la question des îles Glorieuses, Juan de Nova, Europa, Bassas da India et Tromelin au Palais d’Andafiavaratra, a en effet accouché mardi d’une souris. En campant sur leurs positions, les deux parties s’accordent tout simplement à dire qu’il existe « un différend sur la question de souveraineté » concernant ces îles, objet du bras de fer diplomatique entre la Grande île et la France depuis des années.
Dans le communiqué conjoint signé par les deux chefs de délégation, le Premier ministre Christian Ntsay pour Madagascar et l’ambassadeur, Marcel Escure pour la France, il est indiqué que « Pour Madagascar, le différend porte sur le processus de décolonisation inachevée du pays, conformément au droit international. A cet effet, la restitution de la souveraineté de Madagascar sur ces îles reste une question fondamentale dans la négociation et constitue une question devant être abordée préalablement à l’examen et à l’adoption d’une solution commune de développement ».

Articles associés