janvier 28, 2021

Top pub
Top pub

Assises : le procès des coupeurs de route débutait ce matin

Convoqués aux Assises ce matin, les coupeurs de route qui commettaient des méfaits en 2017 y seront toute la semaine.

Le tribunal judiciaire de Mamoudzou était animé hier d’une audience exceptionnelle qui durera toute la semaine : la bande des coupeurs de route qui défrayait la chronique en 2017 y sera entendue les prochains jours durant, pour une affaire aussi complexe que retentissante.

Vol en bande organisée avec arme, arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire d’otage, extorsion en bande organisée commise avec arme, dégradation grave de bien d’autrui commise en réunion… Les chefs d’inculpation étaient nombreux, et les prévenus tout autant : ils étaient 13 à comparaître hier au tribunal de Mamoudzou devant la cour d’assise des mineurs à l’occasion d’une audience spéciale.

Les faits remontent à 2017. Alors, du 13 au 19 janvier, de nombreux méfaits étaient commis ( au moins 5 faits distincts), plusieurs vols de véhicules avec leur occupants dépouillés, l’attaque de la société ETPC à Bandrélé avec deux gardiens kidnappés, un couple agressé à son domicile avec des chombos, leur voiture volée ainsi que du matériel audiovisuel…

La liste est longue, et la procédure le sera aussi. Il faudra 7 jours pour que les différents prévenus soient entendus, chaque jour concernant une série de faits. C’est là toute la complexité.

Un article à lire en intégralité dans le France Mayotte matin de demain, mardi 12 janvier 2021.

Articles associés