septembre 20, 2019

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Annick Girardin se félicite de la construction d’un accord mettant un terme à la crise

9h20:

Annick Girardin

La ministre a souhaité réagir au lendemain de la réunion ayant permis de trouver un accord entre l’État et les leaders du mouvement. Par le biais d’un communiqué, il est écrit: « Après la tenue de négociations au cours de l’après-midi du 13 mars 2018, un accord de principe entre l’État, les élus, les syndicats et les collectifs a été conclu.

Annick Girardin salue la qualité et la franchise des échanges entre chacune des parties qui permettent à Mayotte d’écrire une nouvelle page pour son avenir. La ministre des outre-mer a pris des engagements au nom du gouvernement pour renforcer la sécurité, la lutte contre la délinquance et la lutte contre l’immigration illégale.

Annick Girardin s’est engagée avec l’ensemble des parties prenantes sur un calendrier et des réponses en termes de sécurité, de méthode et de présence de l’État sur le territoire dans un délai d’un mois. Les collectifs et l’intersyndicale se sont engagés à débloquer les barrages de l’île au cours de la matinée du 14 mars 2018. Les maires de Mayotte se sont pour leur part engagés à organiser les élections législatives partielles de cette fin de semaine. »

Articles associés