novembre 22, 2017

Top pub
Top pub
Top pub

Affaire de séquestration et violences sur des « voyoux » mineurs de Chiconi : les 3 prévenus condamnés

insecurite mayotte

10h16 : Comme l’affaire du « voleur de fruit à pain » mineur de Mangajou qui s’était fait séquestrer, l’affaire de séquestrations et violences perpétrés à l’encontre de jeunes « voyoux » de Chiconi aura fait couler beaucoup d’encre. Le 21 juin dernier, les 3 prévenus de l’affaire faisaient face au tribunal correctionnel de Mamoudzou pour rendre compte de leurs actes. Après avoir attrapé 5 « voleurs » connus des services de police de Chiconi et de la population pour avoir commis de multiples atteintes aux biens (cambriolages, vols à l’arrachée…), X, Y et Z avaient décidé de se faire justice eux-mêmes et s’en étaient pris aux mineurs. En effet, quelques jours plus tôt, X avait lui même été victime d’un vol de téléphone par cette fameuse « bande de voyoux ». Alors la nuit du 3 au 4 mars 2017, ils avaient séquestré 3 jeunes mineurs de cette bande dans un conteneur aménagé appartenant à X pour leur infliger une correction sévère (coups avec fouet…). Finalement, les trois citoyens de Chiconi ayant commis ces actes étaient jugé pour violences en réunion et séquestration de mineur. Le délibéré a été donné ce matin, et les 3 prévenus ont été jugés coupable des faits reprochés.

Deux d’entre eux ont écopé d’une peine de 12 mois de prison avec sursis simple, le troisième s’est vu condamner à 4 mois, également avec sursis.

Les « jeunes voyoux » positionnés en tant que victime lors de l’audience s’étaient portés partie civile et ont obtenu gain de cause. Ainsi, D* Younoussa et M* Abdallah ont obtenu solidairement de 3000€ chacun pour dommage et intérêt et 1000€ supplémentaire pour le préjudice physique.

Pour les autres victimes s’étant portées parties civiles, Younoussa X*, Ibrahim S* et Ali Y*, chacun percevra 1000€ de préjudice moral et 1000€ préjudice physique

Un collectif de soutien aux prévenus s’était rassemblé au tribunal ce matin et dénonce cette décision qui encore une fois « favorise les voleurs à Mayotte » selon un de leurs membres.

Plus d’informations dans nos prochaines éditions notamment lors d’un sujet dans votre JTM de ce soir et d’un article complet dans votre FMM de demain.

Articles associés