Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Action Logement Mayotte vient de naître et va porter une ambition de 5000 logements à réaliser sur une période de 10 ans

Le concept remonte au début des années 50 en France pour répondre à la pénurie de logements. L’État et les Partenaires sociaux ont ainsi créé un dispositif pour permettre aux salariés du secteur privé d’être logés dans de meilleures conditions. Les entreprises du secteur privé et du secteur agricole de plus de 10 salariés versent ainsi chaque année une cotisation en fonction de leur masse salariale à travers la Participation des Employeurs à l’Effort de Construction (PEEC) pour financer le logement des salariés à revenus modestes.

Le dispositif s’est ainsi fait connaître avec le 1% logement. Depuis 1992, le taux de la PEEC a été fixé à 0,45 % de la masse salariale. En résumé, la vocation d’Action Logement Mayotte (ALMA) est de faciliter l’accès au logement des salariés en proposant une offre de services adaptée aux problématiques de chacun et de favoriser la mobilité résidentielle et professionnelle des salariés, au bénéfice de l’emploi. Les interventions se font sous forme de prêts, de subventions, d’attributions locatives. La société est en cours d’immatriculation à Mayotte et elle a élu hier son conseil d’administration avec pour présidente Carla Baltus, également présidente du Medef, et pour vice-président, Tava Antoine aussi secrétaire général adjoint de la CFDT. A noter que le conseil est constitué de représentants des partenaires que sont le département, les communes, les collectivités…

Pour Antoine Tava, il s’agissait de “la première tenue du conseil d’administration afin de mettre en œuvre la société ALMA” qu’il décrit telle une société immobilière qui “vient apporter d’autres solutions pour loger ou reloger nos concitoyens à Mayotte. A ce titre, les enjeux à Mayotte sont énormes. La société va ainsi apporter son expertise et son savoir-faire afin de développer et produire des logements qui seront en phase avec nos Us et coutumes sur le département. Il est bien évidemment question de produire des logements de qualité et ce, en visant la résorption de l’habitat insalubre tout en conservant la cohésion sociale et au final permettre aux jeunes actifs de se loger et d’exercer leur métier en toute tranquillité. Nous allons donc répondre à un besoin de logements abordables, pas seulement sociaux, en construisant mais aussi en achetant tout en respectant le défi de proximité et en privilégiant le développement économique…”

Bien évidemment, qui parle de construction touche du doigt la problématique foncière si importante à Mayotte. “C’est pourquoi nous avons demandé aux membres du conseil d’administration et partenaires (départements, communes, collectivités…) de nous épauler sur le sujet en discutant et en accélérant pour trouver des solutions et produire rapidement des logements. Nous avons un objectif de 5000 logements sur 10 ans, et nous comptons sur les collectivités partenaires pour y parvenir” poursuit Antoine Tava. Communes, département, disposent en effet de réserves foncières qui faciliteront la réalisation des projets. Et le vice-président d’ALMA de conclure : “pour l’heure, la société est en cours de création et dès que l’immatriculation sera réalisée nous entrerons immédiatement dans le vif du sujet en démarrant la production. Des projets sont ainsi déjà identifiés à Kawéni et Dembéni…”

Un nouvel opérateur de l’immobilier fait ainsi son apparition à Mayotte, il était attendu depuis des années, il ne lui reste donc plus qu’à faire ses preuves désormais…

Articles associés