octobre 01, 2020

Top pub
Top pub

4 îles éparses à rattacher à Mayotte ?

Juan de Nova ( Iles Eparses dans le golfe du Mozambique )
Juan de Nova ( Iles Eparses dans le golfe du Mozambique )

9h25 – Le 10 décembre 1982, sous l’égide de l’ONU, une convention sur le droit de la mer, désignée sous le nom d’accords de Montego Bay a été signée.
Appliquée à partir de 1994, elle n’a cependant été signée par la France qu’en 1996. Rôle important que celui de cette convention, car il délimite les zones maritimes qui bordent les Etats côtiers, détermine, aprés accord amiable entre les parties, les limites entre Etats voisins qui devaient être déposés devant la commission de l’ONU avant une certaine date butoir. Le cas de désaccord entre voisins devait être réglé par une commission arbitrale internationale. Chaque partie concernée s’engageait par avance, à adopter et respecter la décision arbitrale.
Parmi ces cas, il y a Tromelin réclamé par l’ïle Maurice, Clipperton par le Mexique et les Iles Eparses par Madagascar. Sur ce dernier point, le député de la 2ème circonscription de Mayotte Mansour Kamardine, avec Jacques Myard, membre honoraire du Parlement, ont lancé un appel en faveur du rattachement de 4 des 5 îles Eparses au département de Mayotte afin de les préserver. Il s’agit des Glorieuses, de Europa, Bassa de India, et Juan de Nova, toutes les quatre installées dans le canal de Mozambique. La 5ème des Iles Eparses celle de Tromelin étant située dans l’Océan Indien, ils estiment qu’elle devrait être rattachée directement au département de La Réunion.
Pourquoi pas, mais Mayotte a déjà du mal à préserver son propre environnement à l’instar des tortues braconnées. S’occuper de ces îles en les plaçant sous responsabilité mahoraise ne serait alors pas sans poser problème et surtout, la démarche aurait le don de se mettre à dos Madagascar pays ami qui revendique avec force les îles éparses… La question mérite donc réflexion…

Articles associés