Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

1 503 cases en tôles détruites depuis janvier dernier

Dans le prolongement de la première tranche de démolitions (intervenue fin septembre dernier) de 350 habitats construits illicitement à KOUNGOU, au lieu-dit Carobolé, une nouvelle intervention a été programmée ce vendredi 29 octobre 2021, concernant les 230 habitations de fortune restants.

Au total, 580 bangas auront été détruits sur ce site, portant à 1 503 le nombre de cases illégales détruites depuis le début de l’année 2021.

 

25 étrangers en situation ont été interpellés à KOUNGOU Carobolé, et reconduits à la frontière.

 

Thierry SUQUET, Préfet de Mayotte, Délégué du Gouvernement, réaffirme ainsi son engagement de faire de la lutte contre l’habitat illégal une des priorités de son action, au même titre que la lutte contre l’immigration clandestine, et l’insécurité publique à Mayotte, afin de restaurer l’État de droit, et ramener la paix sociale.

 

Articles associés